Le colloque

"ALGERIE 50 ANS APRES L’INDÉPENDANCE : 

DÉFIS & PERSPECTIVES"

LUNDI 21 MAI 2012

Amphithéâtre Boutmy, SCIENCES PO PARIS

27 rue Saint Guillaume

75 007 Paris

Métro : Sèvres Babylone, Saint Germain des Prés ou Rue du Bac

Le colloque d’une journée sera divisé en quatre thèmes :


L’esprit du colloque : réunir, décrypter, dialoguer et échanger sur l’évolution de l’Algérie depuis 1962, les défis actuels et surtout les perspectives d’avenir.

 

2012 marque le cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. Cette année symbolique nous offre l’opportunité d’organiser un colloque inédit croisant les approches sociologique, historique, politique, économique et institutionnelle, et rassemblant des intervenants aux profils très divers (économistes, sociologues, historiens, acteurs de la société civile, hommes politiques, politologues).

Le colloque entend tout d’abord intégrer une perspective historique entre mémoires croisées, enseignement de l’Histoire et naissance des institutions de la République algérienne en 1962. En effet, le retour historique paraît essentiel pour une meilleure appréciation des enjeux actuels.

Le colloque sera également l’occasion d’aborder les questions socio-économiques, en réalisant un bilan depuis 1962 d’une part , et en identifiant les défis actuels et les perspectives de progrès d’autre part. Des thématiques diverses seront abordées : la diversification de l’économie, le secteur de l’économie informelle, la réforme de l’éducation ou encore l’intégration des jeunes sur le marché du travail. Il conviendra également de décrypter les difficultés et aspirations de la jeunesse, acteur incontournable de la société algérienne en soulignant la question des clivages générationnels.

D’autre part, cette rencontre permettra de découvrir et de donner la parole à certains acteurs de la société civile, en abordant des thématiques comme les médias en Algérie, l’engagement associatif et syndical grâce aux témoignages sur ces différentes formes d’engagement civique et de mobilisation citoyenne.

Dans son volet politique/institutionnel, et seulement dix jours après les élections législatives du 10 mai 2012, le colloque aspire –dans la mesure du possible- à réunir des figures de la scène politique algérienne et politologues pour débattre ensemble sur les institutions, le système politique algérien, le rôle de l’armée et les voies éventuelles de réforme dans un contexte relativement incertain et complexe.

Non partisan, le colloque se fixe comme objectif de créer une dynamique de réflexion et d’échange avec le public sur les défis et perspectives dans l’Algérie de 2012.

 

Les intervenants

Histoire-Mémoire :

Benjamin STORA, historien, professeur des universités.

Lahouari ADDI, sociologue algérien, professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de  Lyon.

 

Bilan socio-économique depuis 1962 :

Zoubir BENHAMOUCHE, économiste et auteur d’un essai paru en 2011 Algérie, l’impasse. 

Samia BOUCETTA, doctorante au CERI-Sciences Po, sa thèse porte sur le marché du gaz en Algérie

Fatiha TALAHITE, économiste et chercheuse au CNRS.

 

Société civile et libertés :

Hacen OUALI, Journaliste El-Watan, syndicaliste.

Amine MENADI, fondateur d’«Algérie Pacifique», un groupe citoyen.

Yacine ZAID, membre du comité national de la Ligue Algérienne de Défense des droits de l’homme (LADDH) et syndicaliste. Son site personnel.

Rostane HAMDI, membre de l’Initiative NABNI  نبني

Michel TUBIANA. Membre du comité exécutif du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme (REMDH) et président d’honneur de la LDH.

 

Scène politique, institutions et gouvernance :

Anisse TERAI, Maître de conférences et directeur de Masters à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Ahmed BENBITOUR

Mohamed Chafik MESBAH, politologue,  ancien officier supérieur de l’Armée Nationale Populaire.

Mohamed HACHEMAOUI, spécialiste en sociologie politique - Institut d’études politiques de Paris/CERI (sous réserve)

Amel BOUBEKEUR, chercheur à l’EHESS et au Centre Jacques Berque, Rabat, spécialiste de l’islam politique.

A noter : la liste des intervenants n’est pas encore définitive et d’autres personnes seront probablement intégrées alors que certaines déclineront peut être l’invitation pour des raisons d’agenda.

Pour vous inscrire : envoyez NOM+PRENOM à asso.mondearabe@sciences-po.org. L’inscription est obligatoire pour assister à cet évènement.

Découvrez les intervenants 

Benjamin STORA, historien et professeur.

Pour en savoir plus sur son travail, découvrez son site internet.

 

 

 

 

 

 

Ses ouvrages :

 

Lahouari ADDI, sociologue et professeur IEP de Lyon

Pour en savoir plus sur Lahouari Addi, cliquez ici.

Liste de ses publications 

 

 

 

 

 

Zoubir BENHAMOUCHE, économiste

Ingénieur et docteur en économie, il a consacré ses travaux de recherche au rôle des institutions dans les problèmes de développement, et notamment le régime politique.

Découvrez son blog.

Son essai publié en 2011 s’intitule Algérie l’impasse. "Comment comprendre que l’Algérie, pays au potentiel colossal, auquel on prédisait un avenir radieux, en soit arrivé au bord du gouffre ? Pourquoi tous les appels au changement, lancés depuis le début du printemps arabe, sont-ils restés de simples vœux pieux ? Pourquoi les algériens ne parviennent-ils pas à trouver une solution à la crise multidimensionnelle que traverse leur pays depuis plus de 20 ans ? Enfin, quels sont les obstacles qui aujourd’hui se dressent devant un changement pacifique ?
C’est à ces questions que cet essai, par une approche originale, tente d’apporter des réponses. L’auteur pose un nouveau regard sur le mal développement de l’Algérie. Il explique la nature du lien étroit qui existe entre le régime politique, les institutions et la culture, les valeurs et normes sociales que partagent la majorité des algériens. Il ne se contente pas de faire endosser toute la responsabilité de la descente aux enfers de l’Algérie au régime politique, il met au contraire tous les algériens face à leur responsabilité. Outre une analyse fine des ressorts de l’ordre social algérien, qu’il qualifie d’anti-développement, il propose un scénario de transition pacifique qui puisse éviter à l’Algérie une nouvelle ère de violence…"

 

Fatiha TALAHITE, économiste et chercheuse au CNRS.

Ses thèmes de recherche :

• Transition et réformes économiques en Algérie. L’emploi, le chômage et les nouvelles
règles et institutions du marché du travail.
• Normes, conventions et institutions économiques dans le monde arabe et musulman.
Rôle des institutions dans la croissance des pays de la région MENA (Middle East and
North Africa), approche historique.
• Intégration économique régionale en Méditerranée et dans la région MENA. Impact de
l’ouverture et du démantèlement tarifaire sur la croissance, l’emploi, les migrations.
• Marché du travail et genre au Maghreb.

 

Samia BOUCETTA, doctorante au CERI-SciencesPo, sa thèse porte sur le marché de l’énergie en Algérie.

Hacen OUALI, journaliste d’El-Watan, syndicaliste. Retrouvez ses articles sur le site du journal El-Watan.

 

Amine MENADI, fondateur du collectif citoyen "Algérie Pacifique". Ce collectif, composé par une majorité d’étudiants, se fixait comme mission de sensibiliser les jeunes à l’intérieur des universités. Le collectif a organisé les manifestations du 13 et du 15 janvier 2011 à Alger.

 

 

 

 

 

 

 

 

Yacine ZAID, syndicaliste et membre du comité national de la LADDH (Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme).  Originaire de Laghouat, à 400km au sud d’Alger, Yacine Zaid met régulièrement à jour son site personnel et ajoute de nombreuses vidéos sur sa chaîne Youtube.

 

 

 

 

 

 

Rostane HAMDI, consultant en organisation et stratégie et co-fondateur de l’initiative NABNI (Notre Algérie Bâtie sur de Nouvelles Idées). "Nabni est une initiative citoyenne fondée par un groupe d’Algériens issus des générations postindépendance, mettant au profit du débat public des expériences et propositions pour le développement du pays. Ces propositions prennent la forme de “mesures” postées au nombre de dix par semaine sur le site web ainsi que sur la page Facebook, puis soumises aux analyses et critiques des lecteurs dont les feedbacks seront utiles à la concrétisation de ces mesures afin d’améliorer la vie des citoyens sur différents secteurs : économique, politique, social, éducatif, etc. Parallèlement, l’observatoire Nabni évalue la mise en oeuvre éventuelle des mesures Nabni proposées, veille sur la politique publique et fait un zoom sur certaines mesures mises en marche par l’état, les supervise ou aide à les exécuter. La stratégie de Nabni se base sur une adoption d’une vision non-prospective. Les deux formats qu’elle a proposés se passent sur court terme et sont: Nabni 2012, regroupant cent mesures concrètes réalisables et opérationnelles en 12 à 18 moi et Nabni 2020, prévu pour l’an 2020. Cette initiative comprend aujourd’hui une cinquantaine de membres actifs et est localisée essentiellement en Algérie, mais aussi au Canada, aux Etats Unis, en Angleterre, en Chine, et bien d’autres pays.". Découvrez les sites Nabni 2012 et Nabni 2020.

 

 

Michel TUBIANAMembre du comité exécutif du REMDH Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme et président d’honneur de la LDH.

 

 

 

 

 

Anisse TERAI, Maître de conférences et directeur de Masters à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

 

 

 

Ahmed BENBITOUR, ancien chef du gouvernement.

 

 

 

 

 

 

Amel BOUBEKEUR, chercheur en sociologie à l’EHESS et au Centre Jacques Berque, Rabat, spécialiste de l’islam politique.

 

 

 

Parmi ses thèmes de recherche :

  • Monde arabe / Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie): élections, réformes et transitions, mouvements de jeunes et de femmes, féminisme islamique, mouvements islamistes, salafis, soufis, économie politique (corruption, mouvements syndicaux, rôle des businessmen).
  • Islam en Europe

Mohamed Chafik MESBAH, politologue, ancien officier supérieur de l’Armée Nationale Populaire
.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s